Douleurs dosLa plupart des douleurs musculaires de la région dorsale trouvent leur origine dans un grippage articulaire dorsal, qui entraine des adaptations musculaires réflexes, à type de contractures rebelles.

Chaque étage dorsal est en lien avec une paire des 12 côtes que nous possédons, et la présence de grippages inter-articulaires dorsaux (entre les articulations qui unissent 2 vertères) ou costo-transversaires (c'est-à-dire des articulations de chaque côte avec l'étage vertébral dorsal) peut aussi être susceptible d'entraîner des névralgies intercostales, ou, plus curieusement des projections douloureuses Dorsalgiethoraciques : douleurs pectorales (sein), ou douleurs pré-sternales avec sensation d'oppression thoracique, sensation de ne pas pouvoir inspirer à fond, douleurs en inspiration profonde… autant de manifestations pouvant être prises à tort pour une pathologie cardiaque sous-jacente.La zone de transition entre la colonne cervicale basse et le haut de la colonne dorsale peut-être responsable, si elle est grippée, de certaines douleurs d'épaule.

Certaine douleurs de la région lombaire peuvent aussi avoir une origine dorsale.

Enfin, il faut savoir qu'un dysfonctionnement mécanique de la colonne dorsale basse, ou de la zone de transition entre la colonne dorsale et la colonne lombaire peut entrainer des douleurs abdominales ou du bas-ventre, mimant ainsi des douleurs digestives, vésiculaires, pseudo-gynécologiques ou urinaires.

Dans certains cas, le dysfonctionnement dorsal pourra même être à l'origine de douleurs inguinalesdouleur du pli de l'aine ).

On conçoit encore bien ici tout l'intérêt d'un examen médical soigneux, pour ne pas attribuer à tort une origine dorsale à une douleur abdominale potentiellement liée à une pathologie plus préoccupante... un cancer bronchique peut tout à fait n'avoir qu'une douleur sous l'omoplate comme tout premier symptôme. Nous revenons donc ici plus que jamais à la notion de diagnostic différentiel. ( voir en toute fin de page de ce lien )